Van Egmont-Florian Dominique

Dominique Van Egmont-Florian. Ecologiste pessimiste.

1
Il est utile de se rappeler aujourd'hui que le fantastique essor de l'industrie a été nourri par l'espoir que l'homme a mis en elle, qu'elle lui apporterait la libération devant l'effort physique et la difficulté de la vie : c'est ainsi qu'elle est devenue le symbole de l'amélioration de la condition humaine. En oubliant en chemin la fin poursuivie et le moyen du progrès qu'elle était à l'origine, en devenant un but en soi, en sacrifiant tout à son développement à outrance, l'industrie a fait naître le germe de sa condamnation à terme en asservissant l'homme au lieu de le libérer. Article paru dans Le Monde le 9/4/1980.

Vers Première Page