Fethi Benslama

Psychanalyste, enseigne à Paris VII.
Auteur notamment de La nuit brisée, Ramsay, Paris, 1988 ; Une fiction troublante, Editions de l'Aube, Paris, 1994 ; Rencontre de Rabat avec Jacques Derrida, L'Aube, Paris, 1998 ; La psychanalyse à l'épreuve de l'Islam, Aubier, Paris, 2002 ; Déclaration d'insoumission, Flammarion, Paris, 2005.

1
La richesse du monde arabe est détenue par deux cents familles régnantes, y compris dans les pseudo-républiques.
La principale d'entre elles, la plus paradigmatique de cet état, est la famille Saoud, qui a assimilé tout un pays à ses campements. L'Arabie est le seul Etat au monde dont le nom porte cette appropriation familiale.
Cette machine n'a pas cessé, depuis trente ans, d'éradiquer contestation, opposition, créativité par la prison et la torture, par les meurtres, par la corruption des élites et l'imposition des normes les plus féroces de la planète.
Ses maitres d'œuvre ont maintenu et aggravé les formes archaïques de domination du mâle et de répression sexuelle. La plupart ont exclu les femmes de la vie politique et n'ont toléré leur présence publique qu'emballées dans des sacs, munies de muselières. Si humiliation il y a, elle est donc essentiellement le fait de cette engeance.

Depuis quelques années, sentant que la trop grande patience de leurs peuples s'épuisait, ils ont trouvé le moyen, à travers des médias à leur dévotion, de détourner l'attention sur leur principal protecteur en le désignant comme responsable du désespoir qu'ils ont semé.
Le thème de l'humiliation par les États-Unis ou l'Occident leur permet d'échapper à leur responsabilité de première ligne.
Il faut dire que ces puissances, sans la complicité desquelles ces régimes n'auraient pas survécu, n'ont manqué aucune occasion pour montrer le peu de cas qu'elles faisaient des intérêts des peuples que leurs protégés sont supposés représenter.
La forfaiture, l'inconsistance et la soumission de ces derniers ont permis que se perpétuent les foyers d'injustice et les défaillances du droit international.
La psychanalyste à l'épreuve de l'Islam, page 109.

Lien vers "Les grands idéologues, et les autres"

Vers Première Page