al-Ghazali (le prédicateur)

Imam Muhammed Al-Ghazali. Présenté par le docteur Raîs Hocine, directeur des affaires culturelles de la grande mosquée de Paris comme étant "un des prédicateurs contemporains les plus éminents", qui consacre son ouvrage "Les problèmes de la femme entre les traditions et la modernité", Editions Al-Bouraq, Beyrouth-Liban, 1994, "à la femme en exposant, expliquant, analysant sa condition en Islam".

1
Des centaines de milliers de Français se sont convertis à l'Islam. Je suis persuadé qu'ils sont heureux de leur destin, peu soucieux des obstacles et des difficultés qu'ils doivent affronter.
La France a, depuis toujours, nourri une haine contre l'Islam, et c'est d'elle que se sont déclenchées les premières croisades.
Au cours des deux derniers siècles elle a déclaré une véritable guerre religieuse en Algérie !
Dans ses mémoires le général De Gaulle affirme que le peuple français a donné 150 tonnes d'or pour christianiser le peuple algérien.
Les problèmes ..., p. 64.

2
Afin de garantir une descendance honnête et saine, l'Islam a prescrit les règles du mariage qu'il faut respecter, c'est ainsi que le mariage avec une athée qui ne croit pas en Dieu, ou une polythéiste n'est point permis. ...
Il est vrai que l'Islam a autorisé le mariage avec les femmes qui croient au Kitâb (Juives et Chrétiennes) mais où sont-elle ?
L'Islam a catégoriquement interdit le mariage d'une musulmane avec un non-musulman, car ce mariage est une nouvelle sorte de fornication.
Ibidem, p. 145 et 147.

3
Le foyer conjugal peut seul réunir le mâle et la femelle, tout assouvissement de la pulsion sexuelle en dehors de son champ est réprimandable, il n'y a à ce propos aucune différence entre Moïse, Jésus et Muhammed.
Le libertinage, d'aujourd'hui, ne peut être admis par les religions. ...
Nous avons été surpris de constater que la guerre déclarée au Sida avait pour but de protéger les homosexuels ou de les immuniser contre cette calamité !
Ce but est vil ! Celui qui tente de guérir un malade du virus du Sida pour lui permettre de revenir à ses pratiques débauchées, n'est pas moins pervers que lui.
Ibidem, p. 152 et 153.

4
L'époux et l'épouse sont deux êtres égaux, ayant les mêmes obligations et les mêmes droits, et grâce à la sincérité des sentiments, l'homme devient roi, un roi à qui l'on obéit grâce à sa fidélité, sa sincérité et son amour. ...
Lorsque l'Islam a chargé l'homme de subvenir aux besoins du foyer, il donnait en réalité le temps à la femme de s'occuper des enfants et de se consacrer à sa tâche naturelle ...
Le physique de l'homme est préparé aux travaux et aux labeurs, alors que celui de la femme est préparé pour porter les enfants et les mettre au monde, les élever et préparer le foyer afin que l'homme puisse s'y reposer après une journée éreintante.
Ibidem, p. 160, 161 et 162.

5
La femme est en droit d'être correctement habillée et belle mais peut-on dire que le "Sari" indien dans lequel une partie du ventre reste nue, procure cette beauté ? La robe européenne courte et serrée procure-t-elle cette beauté ? ...
Alors que je marchais sur une plage je vis un couple, l'homme portait un pantalon long alors que la femme portait un short ... Pourquoi cette différence ? Est-ce le bien de la femme que l'on veut réellement ?
Ibidem, p. 271.

6
Le premier ministre britannique : Margaret Tatcher, a tenté de réinstaurer la peine capitale pour les assassins, cependant la chambre des communes a rejeté cette demande, ce n'est pas étonnant puisque c'est la chambre des communes et la chambre des Lords qui ont légitimé l'homosexualité tant qu'il y a consentement des deux parties !
Je considère que les hommes de religions : Juifs et Chrétiens en Europe et en Amérique sont responsables de cette catastrophe.
Ibidem, p. 282.

Vers Première Page