Huyghe François-Bernard
François-Bernard Huyghe. Politologue. La Soft-idéologie, Robert Laffont, Paris, 1987.

1

La soft-idéologie ignore toute perspective historique: elle ne nous demande plus d'attendre l'expansion économique ou l'avènement du socialisme pour trouver le bonheur, mais nous incite au contraire à chercher satisfaction ici et maintenant: créez votre entreprise ou faites du jogging, soyez branchés informatique ou antiracisme. Peu importe... Mais, modernes Candide, cultivez votre jardin. La Soft idéologie, p.13.

2
La soft-idéologie, c'est le business et les droits de l'Homme, le reaganisme et la génération morale, le socialisme libéral et le libéralisme social, la Bourse et la tolérance, l'individualisme et la charité-rock, Tapie et Coluche, le minitel et le contrat social... Elle assure un consensus apathique sur l'essentiel. Elle prône la résignation à la force des choses et exalte les petits bonheurs. C'est la pensée sénile d'une époque fatiguée du vacarme de l'Histoire. Idem, quatrième de couverture.

Vers Première Page