Theodor Tivadar Binyamin Zéev Herzl (1860-1904)

Ecrivain et homme d'action, fondateur du sionisme qui aboutira en 1948 à la fondation de l'Etat d'Israël.
Auteur notamment de Der Judenstaat (1896), L'Etat des Juifs, Organisation sioniste mondiale 1953. (Une biographie complète, et indigeste, Serge-Allain Rozenblum, Theodor Herzl, Editions du Félin, Paris 2001.)

1
Si notre foi crée notre unité, la science, elle, nous rend libres.
Nous n'admettons par conséquent pas que s'accentuent les velléités théocratiques de nos chefs religieux. Nous saurons maintenir ceux-ci dans leurs temples, de même que nous maintiendrons dans leurs casernes nos soldats de carrière.
L'armée et les ministres du culte ont droit aux honneurs que leur confèrent leurs nobles fonctions et leurs mérites. Mais ils n'ont pas à s'immiscer dans les affaires de l'Etat, car leur ingérence provoquerait des difficultés intérieures et extérieures.
Chaque individu est aussi parfaitement libre dans sa foi ou dans son incroyance que dans sa nationalité. Et s'il arrive que des fidèles d'une autre confession, des sujets d'une autre nation résident chez nous, nous leur accorderons une protection loyale et l'égalité des droits.
L'Etat des Juifs, in Theodor Herzl, Le Dernier Messie, Editions du Nadir de l'Alliance Israélite Universelle, publié avec le soutien de la Fondation Rich (Suisse), Paris 1998, p. 106.

Vers Première Page