François Godement

Professeur à l'Ecole nationale des langues orientales, responsable du Centre Asie à l'Institut français des relations internationales.

1

Depuis plus d'un demi-siècle, la Chine et les Etats-Unis ont toujours évité les affrontements militaires directs et, quant ils se produisaient malgré tout (durant la guerre de Corée ou d'Indochine) à les dissimuler aux yeux de leurs opinions publiques.

Cela n'empêche pas aujourd'hui la contestation stratégique chinoise - en dépit ou à cause des progrès économiques accomplis - de prendre son essor. L'incident du golfe du Tonkin (début avril 2001 un avion espion américain est, à la suite d'une collision avec un avion militaire chinois, obligé d'atterrir en Chine, et est partiellement démonté par les chinois) expose au grand jour l'incompatibilité, à terme, des revendications et postures chinoises avec l'ordre stratégique établi en Asie-Pacifique depuis 1945.
La Chine en quête de parité stratégique avec les Américains, Le Monde, 7 avril 2001, p. 14.

Vers Première Page