Philippe Faure

Co-auteur de L'Occident en quête de sens, Maisonneuve & Larose, Paris, 1996.

1
Les anges sont de retour. ...
De nos jours, les anges revêtent trois formes principales. Issue du courant kabbaliste nourri de sciences occultes, une angélologie populaire prétend, par l'invocation des noms hébraïques des anges, mener à une meilleure connaissance de soi et de l'avenir, apporter une protection particulière, et parfois des pouvoirs d'ordre magique.
Une abondante littérature a remis au goût du jour les récits d'expériences au seuil de la mort (Near-Death Experiences), popularisées par le Dr Moody dans les années soixante-dix, et relatant des apparitions d'êtres célestes au moment du décès.
Enfin, on a vu se répandre toute une littérature néo-spiritualiste, témoignant d'expériences mystiques de rencontre avec l'ange, dont le prototype est le fameux "Dialogue avec l'Ange" de Gitta Mallacz, pourtant bien antérieur à la mode actuelle, mais abondamment exploité. La figure de l'ange initiateur, salvateur, et plus spécialement celle de l'ange gardien ont été fortement mises en avant.

Vers Première Page