François Mitterrand
Jacques Chirac

Alors que dans les années 1970 M. François Mitterrand n'avait pas hésité à s'allier au parti communiste pour mieux l'étouffer (21,41% des exprimés en 1973, 5,99% en 1993) M. Jacques Chirac refuse l'alliance avec le Front national, le parti de M. Jean-Marie Le Pen, fort habilement "booster" par le président Mitterrand aux débuts des années 1980 (0,36% en 1981, 9,65% en 1988).

Elections régionales de mars 2004, 1er tour, % des suffrages exprimés :

Abstentions : 37,88 %
Blancs et nuls : 4,72 %

Total Gauche : 43,89 %
Total Droite : 50,03 %
Divers : 6,08 %

2ème tour, % des suffrages exprimés :

Abstentions : 34,32 %
Blancs et nuls : 3,99 %

Total Gauche : 50,35 %

Total Droite : 49,65 %
dont UMP-UDF-DVR : 37,27 %
FN : 12,38 %

-------

Pourcentage comparé des suffrages exprimés du deuxième tour et des sièges obtenus, deux exemples :

Alsace :
Adrien Zeller (UMP-UDF-DVD) 43,56 % des exprimés ..... 57,45 % des sièges
Jacques Bigot (PS-Verts) 34,44 % des exprimés ..... 25,53 % des sièges
Patrick Binder (FN) 22 % des exprimés ..... 17,02 % des sièges

Provence-Alpes-Côte d'Azur :
Michel Vauzelle (PS-PCF-PRG-MRC-Verts) 45,18 % des exprimés ..... 59,35 % des sièges
Renaud Muselier (UMP-UDF) 33,81 % des exprimés ..... 25,20 % des sièges
Guy Macary (FN) 21,01 % des exprimés ..... 15,45 % des sièges

Retour Première page