.
.
.
.

C'est la direction du Mobilier national, qui dépend du ministère de la culture, qui est chargée d'assurer l'ameublement des résidences présidentielles, de l'Assemblée nationale, du Sénat, des ministères, des amabassades, notamment.
Cette administration doit évidemment veiller à la conservation des deux cent mille pièces, dont trente six mille pièces en réserve, dont elle a la charge.
Selon le rapport 1997 de la Cour des comptes l'inspection, en 1993 et 1994, de neuf ministères seulement, aurait permis de constater que, selon la formule officielle, mille cent trente-huit meubles répertoriés auraient été "non vus" par les inspecteurs ...

Retour Première Page