.
.
.
.

Thorez : note sur "PCF"

Maurice Thorez (1900-1964), secrétaire général du PCF de 1930 à 1964, rencontre secrétement Staline le 19 novembre 1944.

Staline lui demande de tenir compte de l'existence du gouvernement De Gaulle et de faire cesser les actions quasi insurrectionnelles du parti communiste français, l'objectif étant de se renforcer légalement pour prendre le pouvoir dans les formes constitutionnelles.

Lors d'une deuxième rencontre secrète le 18 novembre 1947, alors que le PCF est à la tête d'un violent mouvement de grèves de nature quasi-insurrectionnelle, Staline fait comprendre à Thorez que le PCF ne pouvait prendre le pouvoir en 1944 l'armée rouge ne pouvant intervenir pour le soutenir ... (L'intégrale des entretiens Staline-Thorez in la revue Communisme, Editions de L'Age d'homme, n°45-46, Lausanne, été 1996).
Stéphane Sirot : Maurice Thorez, Presses de Sciences Po, Paris 2000.

Retour Première page